• CCDC37, Blandine LENAIN

Un nouveau dépistage organisé !

Le Ministère des solidarités et de la santé a annoncé récemment la généralisation d’un 3ème programme national de dépistage organisé des cancers en France : le dépistage du cancer du col de l’utérus.
Le Centre de Coordination des Dépistages des Cancers (CCDC) est en charge de la mise en place de ce dépistage pour la région Centre-Val de Loire.
Chaque femme de 25 à 65 ans, n’ayant pas réalisé de frottis du col de l’utérus dans les 3 dernières années, est invitée par courrier par le CCDC à effectuer cet examen en prenant rendez-vous chez le professionnel de santé de leur choix : médecin généraliste, gynécologue ou sage-femme.

NOUVEAUTÉ ! L’analyse du frottis sera pris en charge à 100% par l’Assurance Maladie, sans avance de frais sur présentation du courrier d’invitation lors de la consultation chez le professionnel réalisant l’examen.

En savoir plus :

 

Pour certains cancers, un dépistage avant l’apparition de symptômes est possible et permet même parfois de détecter et de traiter des lésions précancéreuses. Ce qui signifie des traitements moins lourds et des cancers évités.
Rappelons que près de 3000 cas de cancers du col utérus sont diagnostiqués chaque année et plus de 1100 femmes en meurent. C’est d’ailleurs l’un des seuls cancers pour lequel le pronostic se dégrade en France, avec un taux de survie à 5 ans après le diagnostic en diminution.

Or, grâce à l’association du dépistage par frottis et de la vaccination, il est possible d’agir très précocement contre cette maladie, de la guérir, voire à terme de l’éradiquer.

Si toutes les femmes de 25 à 65 ans étaient régulièrement dépistées, 70 à 90% des cancers du col de l’utérus pourraient être évités.